La diffusion du modèle communiste en Asie


Histoire Contemporaine / lundi, avril 8th, 2019

Hello 🙂 Je vous retrouve pour un nouvel article d’histoire contemporaine. Aujourd’hui, je vous propose d’aborder la question de la diffusion du modèle communiste en Asie à travers les cas de la Chine, de la Corée du Nord et du Vietnam.

Le Communisme

Le communisme est une doctrine née de la Révolution russe de 1917. Les Bolchéviques se révoltent et quelques années après l'URSS se met en place. Sous Lénine puis Staline le communisme s'instaure et se développe. L'objectif est sa diffusion dans le monde, étendre la révolution. Cette idée fait peur aux Etats-Unis (voir le mandats de Reagan) mais aussi en Grande-Bretagne. La colère du peuple gronde et la diffusion du communisme s'engage à travers les Internationales.

La Chine

Le cas de la Chine est le plus fameux en terme de communisme. Une guerre civile y fait rage depuis la fin des années 1920. Les communistes menés par Mao Zedong affrontent les nationalistes alors au pouvoir de Tchang Kaï-chek. Depuis 1934-1935, les hommes de Mao Zhedong se replient lors de la « Longue Marche » vers une « base rouge » située dans le Chansi.

Les idées de Mao

Premièrement, Mao Zhedong prend conscience du potentiel révolutionnaire des masses rurales et est convaincu que la révolution partira des campagnes et non des grandes villes chinoises. Le prolétariat ouvrier avait été écrasé en 1927 lors des insurrections de Shanghaï et de Canton. Deuxièmement, Mao comprend qu’il ne peut pas appliquer la même doctrine que l’URSS. Cette doctrine marxiste-léniniste orthodoxe est considérée comme un dogme incontestable en Union soviétique. Cependant, elle repose sur l’action des classes urbaines populaires, lesquelles n’existent pratiquement pas en Chine. Mao souhaite s’appuyer sur la paysannerie. Il prend la décision de ne pas écouter les conseils et aux instructions de Staline et du Komintern sur la manière de mener la révolution en Chine.

Une trêve est conclue entre nationalistes et communistes à partir de 1937. Mais, cette trêve est instable et est basée sur l’envie de Staline de se battre contre le Japon. Dès 1940, Mao met en place “l’alliance des quatre classes” composée des ouvriers, des paysans pauvres, des classes moyennes et des capitalistes nationaux. Face aux Japonais, Tchang Kaï-chek reçoit l’aide des Américains mais reste prudent tandis que Zhu De qui mène une armée populaire de libération composée de paysans engage une guerre de partisans. Les Soviétiques conseillent à Mao de ne pas faire de coup d’état de négocier avec Tchang Kaï-chek. En 1945, Tchang Kaï-chek avait signé un “traité d’amitié et d’alliance” avec l’URSS. Mao ignore les conseils et relance une nouvelle fois la guerre civile. Les partisans du Kuomintang se réfugient à Taïwan.

La République populaire de Chine est proclamée le 1er octobre 1949. La Chine et l’URSS voient les tensions s’apaiser lorsque Mao voyage à Moscou pendant deux mois et signe un traité limité d’assistance mutuelle, notamment en cas d’agression japonaise.

La Corée du Nord

diffusion communisme communiste Corée du Nord curlhistory Asie histoire

D'abord, la Corée du Nord, libérée de la domination japonaise en 1945, est partagée entre les États-Unis au sud et l’URSS au nord. Puis, un parti communisme se développe et est dirigé par Kim Il-Sung qui proclame une République démocratique et populaire de Corée.

Kim Il-Sung souhaite réunifier le pays mais Staline s’y oppose dans un premier temps. Le 30 janvier 1950, le chef de l’URSS change d’avis. L’armée de la Corée du Nord envahit donc la Corée du Sud en juin 1950. Le président américain profite de l’absence de l’URSS dans le cadre de la politique de la chaise vide au Conseil de sécurité de l’ONU pour faire voter une intervention. Les troupes de l’ONU sont commandées par le général Mc Arthur. Ce général est rapidement jugé trop radical et est remplacé. Il envisageait d’utiliser la bombe A contre la Chine alliée de la Corée du Nord. Finalement, l’armistice est signée en juillet 1953. Le texte définit une ligne de démarcation sur le 38ème parallèle.

En fait, la fin de cette guerre établit l'existence de deux États coréens, Kim Il-Sung bâtit la Corée du Nord sur le modèle stalinien où règnent le culte de la personnalité, la répression et les camps d’internement.

Le Viêt Nam

La diffusion du communisme en Asie se fait aussi par le Viêt Nam.

La guerre d’Indochine (1946-1954)

C’est un conflit de décolonisation qui survient à la suite de la Seconde Guerre mondiale. La France a un pied dans le pays depuis son intervention en 1858 sous le Second Empire. En 1887, Annam, le Tonkin et la Cochinchine forment l’Indochine française. Dès sa création en 1930,  le parti communiste indochinois provoque des troubles qui sont alors durement réprimés. Le communisme qui s’y exporte est un mélange de maoïsme, stalinisme et nationalisme. En 1940, le Japon débute son occupation de l’Indochine mais c’est en mars 1945 qu’il réalise un coup de force ouvrant ainsi la voie à l’indépendance du Viêt Nam.

L’indépendance est proclamée en septembre par le communiste Hô Chi Minh. Les relations entre la France et le mouvement indépendantiste s’enlisent et la guerre éclate. La France réorganise les trois entités formant l’Etat du Viet Nam dirigé par Boa Dai. La région est scindée en deux entre l’Etat du Viet Nam et le Viet Minh. La guerre d’Indochine devient rapidement un enjeu de la Guerre froide. En janvier 1950, une rencontre secrète a lieu entre Staline, Mao et Hô Chi Minh à Moscou. La Chine apporte alors un soutien au Viêt-Minh. La France reçoit une aide financière des Etats-Unis.

Une volonté de paix

Les Etats-Unis tentent parallèlement de négocier avec les pays communistes pour mettre fins aux conflits asiatiques. Pour les Américains, il s’agit d’un conflit de décolonisation qui permettra d'endiguer le communisme. Cette volonté de paix s’exprime par une conférence à Genève en mai 1954. Elle débouche donc sur des accords signés en juillet par Pierre Mendès France et mettent fin au conflit. On conclut à deux Viêt Nam :  Nord, la République démocratique du Vietnam, communiste ; au sud un gouvernement pro-américain. On prévoit des élections en 1956 afin de réunifier le pays.

Impacts de la guerre

Cette guerre a développée les aspirations communistes vietnamiennes puisque le Parti Communiste met au point une idéologie forte avec des réformes agraires et un contrôle de l’armée couplé à un appareil répressif efficace campagne de « rectification » et camps de détention. Ils affichent leur volonté d’étendre leur influence sur le Laos et le Cambodge et plus largement dans toute l’Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, le parti communiste vietnamien ou Đảng Cộng Sản Việt Nam est au pouvoir et demeure le seul parti autorisé dans ce pays.

Pour conclure, la diffusion du communisme a aussi bien lieu dans les pays de l'Est européen qu'en Asie. Le modèle communisme est d'abord changé en Chine par Mao Zedong qui n'écoute pas les conseils des Soviétiques afin de créer son propre communisme. Il est ensuite propagé en Corée du Nord où les forces occidentales ne parviennent pas à stopper sa progression. Enfin, il gagne le Viêt Nam. Malgré l'intervention des Occidentaux, le pays reste fortement marqué par le communisme aujourd'hui.

Si l’histoire de l’URSS t’intéresse viens lire l’article sur sa chute !

En bref, voici les livres que je recommande sur la diffusion du modèle communiste en Asie :

Pour le Viêt Nam

Pour la Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *